Syndicat National du Personnel des sociétés anonymes et coopératives d'HLM

Assemblée Générale du 10 juin 2006

Il y 70 ans le Font Populaire créait les Conventions collectives et les Commissions Paritaires qui sont restées les instances de négociations les plus importantes pour les salariés d’une branche professionnelle.

Il y a presque 50 ans la première Convention Collective a été signée dans notre branche professionnelle par notre syndicat. Depuis elle a évolué pour aboutir en 2000 à la signature de la dernière CCN.

L ‘histoire continue, car un chapitre reste à écrire pour qu’elle soit complète et devienne un outil de gestion des emplois, du personnel, des carrières et des formations.L’attente a été longue mais l’objectif de mettre en place la classification du personnel administratif fin 2007 doit être tenu.

Une étude va être menée dans un échantillon représentatif des ESH pour analyser les emplois et faire ressortir les responsabilités ou les fonctions repères.J’invite tous les adhérents du SNPHLM à nous faire part de leur souhait, de la spécificité éventuellement de leur emploi afin que notre travail en commission puisse être le plus précis possible

Six ans pour arriver à convaincre les employeurs de la nécessité de cette classification me semble anormalement long, aussi peut-on espérer que la Convention collective ainsi complétée restera en place pour de longues années

Notre syndicat a pour volonté de contribuer à la vie de notre branche professionnelle, ce qui a contribué par le passé pour les salariés à une amélioration réelle de leur condition de travail.Si les temps changent, l’exigence de justice et d’équité dans l’appréciation professionnelle de chaque salarié s’impose toujours.

J’ajouterai un mot sur les dernières négociations salariales qui ont abouti à un accord unanime des syndicats pour une revalorisation générale des minima de 2.50 % sauf pour les E1, EE, OE, C1 qui ont été revalorisés de 4.5 % ( avec une inflation à 1.8 %).C’est un bon accord qui donne le ton des négociations à mener dans chaque société

Beaucoup de personnes qui soutiennent notre action nous envoie leur pouvoir, ce qui constitue une marque de confiance. Mais pour que notre syndicat vive il faut également des volontaires. Nous sommes une petite structure qui vit sans subvention ni permanent. Je fais donc appel à des volontaires pour nous rejoindre et participer à la vie de notre syndicat afin qu’il reste le plus représentatif des salariés des ESH.

Paul Michaux
PRESIDENT